Les aventures de Mylène Divers Voyager en temps de pandémie

Voyager en temps de pandémie

J’avoue ne pas y avoir réfléchi bien longtemps avant de prendre ma décision lorsque les « FamTrip » (voyage de familiarisation) nous ont été offerts de la part d’Air Canada.  Bien sûre, je suis allé consulter les procédures sanitaires implémentées par ces derniers lors du vol et des transferts, ainsi que ceux du resort (station balnéaire) sélectionné, soit le Catalonia Costa Mujeres Resort & Spa, avant de me lancer.  Mais bon, malgré les craintes quand même existantes que je peux avoir, mon désir de faire repartir l’économie en ce qui concerne le tourisme est plus fort que moi.  Je me lance !

LE VOL

Premièrement, plusieurs étapes concernant l’embarcation se font sans aucun contact.  L’enregistrement, la déclaration COVID19 mexicaine (dans mon cas) ainsi que la sélection bagage se font en ligne avant le départ.  Il vous faudra soit imprimer vos documents, ou encore vous les envoyer à une adresse courriel.  Notez bien que si vous décidez d’y aller avec le second choix, vous devez être en mesure d’ouvrir les documents sur votre android/iphone (cellulaire) ou encore sur votre tablette afin d’être en mesure de scanner le code-barre.

Arrivé à l’aéroport, vous devrez porter le masque partout et en tout temps.  On vous demandera de vous laver les mains à plusieurs reprises, et votre température sera prise à l’entrée de l’aéroport ainsi qu’en passant la barrière de sécurité.

Vous devez vous présenter immédiatement aux bornes de votre transporteur aérien.  Assurez-vous d’avoir en main vos documents papiers ou électroniques.  On vous demandera de vous laver les mains et on vous remettra un condom à doigt si vous devez à un certain moment utiliser votre doigté sur les bornes « Touch-screen ».  Puisque votre enregistrement est déjà complété, vous n’avez qu’à scanner votre code-barre afin d’imprimer le collant qui servira à identifier vos bagages.   Lorsque ce dernier est bien installé, vous n’avez qu’à déposer vos bagages sur le tapis roulant…  et le tour est joué !

À la sécurité, mis à part le lavage de mains et la prise de température, tout se passe comme à l’habitude.  Ah oui, ils vont aussi vous demander si vous transportez du cannabis ! Bien oui, on est rendu là !!  Pour ceux qui ne le savent pas déjà, il est complètement interdit de quitter le pays avec cette drogue, qu’elle soit légale ou non chez nous <img draggable=.

Les boutiques « Duty free » et certains restaurants sont ouverts.  Vous pourrez retirer votre masque lorsque vous serez assis à votre table dans les restaurants seulement.

À l’embarquement, on vous demandera de présenter votre déclaration COVID19 en plus de votre carte d’embarquement format papier ou électronique, puis vous procédez encore une fois comme à l’habitude…  toujours avec votre masque.

Kit Covid

Je croyais sincèrement qu’une certaine distanciation serait respectée à bord de l’avion, mais ce n’est pas le cas.  Je n’avais personne d’assise à côté de moi, et sincèrement, cela m’aurait mis un peu mal à l’aise.  À vous de voir si cela peut vous poser désagrément ou non.  

On vous remettra également un petit sac contenant un masque, une petite bouteille de désinfectant, deux lingettes désinfectantes, une paire d’écouteurs, un sac de grignotine et une petite bouteille d’eau.  Veuillez noter que, mis à part les breuvages, aucune nourriture ne vous sera offerte lors de votre vol.

Arrivée à destination, tous les bagages sont nettoyés avant d’être remis aux voyageurs sur le tapis roulant.  Nous sommes ensuite dirigés vers nos transferts respectifs, ou on prend notre température avant d’embarquer dans le véhicule.

 

Séjourner au CATALONIA COSTA MUJERES RESORT & SPA

En arrivant au resort, on prend nos bagages pour les passer à la vapeur avec désinfectant, puis on nous demande d’embarquer sur un tapis spécial qui désinfecte nos chaussures. On retrouve ce même tapis contenant du liquide désinfectant devant chacune des entrées des boutiques, restaurants, spa, gym et autres.  Après avoir lavé nos mains (encore une fois!), nous sommes prêts à procéder à l’enregistrement.  

Catalonia Costa Mujeres

Attendez-vous à signer une décharge de responsabilité reliée à la COVID19 dès votre arrivée.  Comme il s’agit d’un virus qui se transmets très rapidement, il est normal que les risques soient existants.  Vous devez en être conscients.

Tous les employés sans exceptions portent le masque, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.  Les serveurs doivent quant à eux porter la visière en plus du masque. En ce qui concerne les voyageurs, nous devons porter le masque dans les endroits fermés.  Le port du masque à l’extérieur reste à votre discrétion.

Nous pouvons voir les employés procéder à la désinfection des lieux tout au long de la journée.  De plus, les restaurants ne sont pas tous ouverts à tous les soirs. En début de semaine, il y avait une rotation qui se faisait à coup de 3 restaurants par soir où les réservations étaient obligatoires. Le buffet était alors fermé.  Puis, en milieu de semaine, ils ont changé la formule pour ouvrir un restaurant à la carte en plus du buffet.  Veuillez noter que ce sont les employés qui servent les plats au buffet, et les voyageurs portent le masque en tout temps sauf assis à la table pour manger.  De plus, le service aux chambres est interrompu alors il faut bien s’organiser.   Les spectacles qui habituellement se font au grand théâtre ont été déplacé à l’extérieur, et tous les bars/clubs sont fermés.  Comme je n’avais pas vraiment d’attente en ce temps de Covid19, et bien je n’ai pas été déçu pour autant. L’endroit est magnifique, il fait beau et chaud et les gens sont fort sympathiques…  je suis comblée !

Au Catalonia Costa Mujeres Resort & Spa, seulement 20% de capacité n’est permis.  Cela explique également l’ouverture limitée des restaurants.  Il est évident qu’il coûterait beaucoup trop cher aux investisseurs d’ouvrir en totalité les services et restaurants pour quelques voyageurs seulement.

Voilà pour ce qui est des procédures sanitaires.  Vous avez envie d’en apprendre davantage sur le Catalonia Costa Mujeres Resort & Spa ? C’est par ICI…

 

À L’EXTÉRIEUR DU RESORT

Le masque est requis EN TOUT TEMPS au Mexique.  Par contre, je vous avoue qu’après être passé devant certains clubs et restaurants en transfert, j’ai pu constater que les touristes ne semblent pas s’en préoccuper et cela m’attriste énormément !

J’aimerais vous partager un texte qui m’a été envoyé avant mon séjour à Cancun et qui, je crois, devrait être lu par le plus de voyageurs possible…  question de les sensibiliser aux conséquences de leurs gestes face aux locaux qui nous accueillent avec tant de gentillesse.  Le voici :

« Nombreux d’entre vous savez que j’habite parmi les locaux dans un petit pueblo non loin de PDC. J’en croise tous les jours qui n’en peuvent plus de se retrouver sans le sou pour subsister. Plusieurs ont tout perdu à cause de la maladie, et ici pas de PCU ni d’autres filets sociaux.

Très loin de moi l’idée de vouloir oser faire la morale à qui que ce soit, et je sais très bien que certain en auront long à répondre à suite de ce message que je tente cordialement de faire comprendre. À ceux-là, je réponds déjà que je connais vos nombreux arguments, mais que la mort ou la maladie en font fit, et continueront de sévir.

Je constate qu’en cet automne, nombreux sont les Québécois qui se préparent à quitter le froid pour venir passer l’hiver ici dans la Riviera Maya. Plusieurs le feront pour fuir la neige alors que d’autres voudront simplement s’éloigner des mesures sanitaires imposées par le bon docteur Arruda.  J’ai une faveur à vous demander en mon nom oui, mais surtout au nom de vos hôtes, mes concitoyens et concitoyennes du Mexique. Je vous implore de faire attention à eux.  Je m’explique, nos chers amis mexicains qui nous accueillent si gentiment, n’ont pas la chance d’avoir un système de santé comme celui du Québec…  ici pas de RAMQ. Ils n’ont pas la possibilité, encore moins les moyens financiers de s’offrir des tests pour détecter s’ils ont ou non la Covid, car leur priorité est de nourrir leurs familles souvent très nombreuses, et ce au détriment de leur santé.

Quand je marche sur la 5iem avenue, je constate que beaucoup de touristes ne portent pas de masques quand ils entrent dans une boutique ou un resto, ou tous les autres types de commerces ou lieux publics clos.  Dans les hôtels, dans les lobbys, les corridors ou aux buffets les touristes font fi des mesures d’hygiène, même celles dites de base.  Vous devez être conscient que la réalité ici n’est pas celle du Québec. Un employé local n’a pas de protection. Ceux qui travaillent dans les hôtels ou commerce ne vous inviteront probablement pas à remettre votre masque ni à maintenir vos distances pour la très bonne raison qu’ils auront peur de perdre leur emploi, et ce, à l’instar de 60% de ses confrères qui avaient moins d’ancienneté que lui. Au contraire ils tenteront de se taire et de vous servir avec le sourire au péril de leur santé ou de la santé de leurs proches.

Notez qu’un simple test de détection de la Covid peut couter jusqu’à 300$. Ici, pas de CHSLD, les ainés cohabitent avec les plus jeunes et les familles sont nombreuses. Grands-parents, parents enfants et souvent petits enfants sont dans une même pièce. Celui ou celle que vous risquez d’infecter dans les commerces et hôtels en ne portant pas de masques, risque à son tour d’infecter, voir tuer des membres sa famille, dont nombreux sont des personnes vulnérables à cause de la malnutrition ou toute autre maladie non contrôlée.

 Il y a tellement d’activités extérieures qui limitent les risques.  Il y a les plages, les Beach club, Xcaret, la Jungala…  Nul besoin de s’enfermer à l’intérieur. Si vous devez le faire, de grâce, portez votre masque, lavez-vous les mains et maintenez vos distances. N’approchez pas votre -guide, serveur, femme de chambre sans masque. Une simple question de respect.

Amusez-vous, venez au Mexique, mais respectez les consignes. Soyez vigilant, soyez prudent, soyez conscient que leur réalité est différente.  Soyez courtois, intelligents et sensibles.  Venez, oui, mais respectez les consignes et faites attention à vos hôtes, nos chers amis mexicains. »

 

Sommes toutes, je me suis sentie en confiance et en sécurité lors de mon séjour à Cancun.  Par contre, je crois que nos propres gestes ont beaucoup à y voir. Comme nous n’avons aucun contrôle sur les agissements des autres, il en revient à nous, et nous seuls…  de se protéger convenablement.

Sur ce, bon voyage !